mercredi 13 juin 2018

TEST : l'électrostimulation Compex SP6.0

Voila un mois et demi j'ai reçu un appareil d'électrostimulation Compex en test, le modèle SP 6.0.

J'avoue que pour moi je vivais un rêve, j'avais toujours voulu intégré le Compex dans ma préparation mais j'en avais jamais eut l'occasion au regard du prix. L'avantage du SP 6 c'est que vous n'êtes pas encombrez par phétore de fil.

Mais là c'était encore mieux, pour être complet, Compex m'offrait un stage d'un Week End à Saint Raphael pour une initiation et de plus les conseils d'une chanpionne de Triathlon : Charlotte Morel


Avec l'espoir même de s'améliorer en natation avec un tel professeur




Passons rapidement sur ce stage qui s'est avéré sportif, mais surtout l'intéret était l'initiation à Compex.
 
Connaissez vous Compex ? Compex est juste le numéro 1 de l'électrostimulation pour sportifs. Contrairement à d'autres marques, Compex ne s'est pas interressé aux sportifs dès l'origine, mais le premier appareil était destiné au monde médical.
 
Aujourd'hui et depuis plusieurs années, Compex met au service son savoir faire au service des sportifs.
 
Jusqu'à présent mon expérience de l'électrostimulation était un usage pour récupération. Je l'utilisais (pas du Compex) uniquement post séance.
 
J'ai découvert un autre usage : On peut utiliser l'electro-stimulation pour se préparer à une épreuve bref à se renforcer musculaire.
 
Pendant le stage nous avons eut le droit à un petit cours de renforcement musculaire.
 
Le mode préparation physique permet de travailler
- Endurance
- Résistance
- Force
- Force explosive
- Cross training
- Musculation
- Gainage
- Capillarisation.
 
Première info, il faut contracter les muscles lors de ces exercice, il ne suffit pas de placer les électrodes, et d'allumer l'appareil. Non pendant la phase active, la contraction des muscles est nécessaire pour que cela soit bénéfique.
 
Deuxième info : Le Compex est équipé de sécurité ce qui permet de ne pas se blesser.
 
Troisième info : En mode Travail, une intensité en deçà de 100, ne sert à rien.
 
Quatrième info : Et pas la moins importante. Compex ne se contente pas de vendre son matériel et il se soucie du sportif qui l'a acheté. C'est pourquoi, si vous avez le moindre doute : Compex produit un nombre de videos impressionnant qui vont vous aidez au quotidien dans l'usage de votre Compex.
 
 
 
Vous voyez si vous voulez travaillez les quadri le postion de la chaise au moment de la contraction du compex est souhaitable.
 




Si en mode Récupération/Massage ou Antidouleur, le placement des électrodes peut se faire vite, pour les modes préparations physiques , le visionnage des vidéos est plus que nécessaire pour bien placer les électrodes.
 
Le but du stage était également de se préparer pour le Triathlon de Paris. Mais avant, j'avais le Tours'n'man XXL avant celui ci.
 
J'ai intégré Compex dans ma préparation. J'ai notemment utilisé un mode que je n'avais jamais utilisé jusqu'alors : la capillarisation pour les grosses séances d'entrainements de 5/6 heures).

 
 
Cette fonction permet qui permet d'augmenter le débit sanguin dans les muscles.
 
Je reviens un instant sur le mode anti douleur, il ne s'agit pas de soigner mais il s'agit d'envoyer des messages à votre cerveau : tellement de messages que votre cerveau ne peut traiter toute les informations et donc cela inhibe le message de douleur. En cas de blessure, vous pouvez donc soulager votre douleur mais avant cela ne vous dispense pas de vous soigner.

Le Compex est vendu avec
- une télécommande
- 4 modules d'alimentation pour les électrodes
- un module de rechargement
- un trousse de secours




Le module de rechargement peut sembler imposant mais en fait une fois chargé vous avez 20 heures d'autonomie, vous n'avez donc pas besoin de l'emmener lors de vos déplacements.

Coté prix, vous avez le modèle le plus évolué le SP8 que vous pouvez obtenir aux alentours de 1000 €. C'est effectivement un sacré budget. Pour ce pirx la vous ave du support et une garantie de 2ans.
Je reviendrais dans quelques semaines pour vous donner encore plus de retour sur mon expérience Compex.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire