vendredi 19 mai 2017

Course : Ironman 70.3 du pays d'Aix

J'abordais ce Triathlon avec une préparation importante qui avait commencé le 1er Janvier.

262 séances de Sports
185 heures de sport
61 km de Natation
2143 km de Vélo
499 km de CAP
195 km de PPG

Inutile de dire que j'avais quelques ambitions en terme de performance.  Mon record personnel était de 6h50 sur la distance, j'espérais donc battre ce record mais avec des objectifs intermédiaires
- Natation : Crawler et non brasser
- Vélo : 25 km/h
- CAP : Faire mieux que Deauville 2h23

et un surtout un objectif secret.....

Le challenge était d'autant plus difficile que l'Ironman 70.3 d'Aix a un parcours de vélo avec plus de kilomètre mais un peu moins de dénivelé et un parcours de CAP plus exigeant.


La logistique est mise en place dès le samedi avec le dépôt des sac bike et run ainsi que du vélo. Cela rajoute un peu au stress car j'ai toujours la peur d'avoir oublié quelque chose.

Et Bim, j'ai oublié de mettre la serviette .. et on a pas accès au sac le dimanche matin... J'ai même laissé le téléphone pour tenir ma première supportrice.

Le dimanche matin, j'ai décider de ne pas partir avec les fous furieux mais si le départ est avec Rolling Start (départ à 8 toutes les 6 secondes).

Les premiers partent à 7h40, et moi du coup je pars en compagnie d'un pote de l'équipe à 8h20.

Il faut courir et se lancer dans l'eau, ce que les pros n'ont pas à faire. Plouf, la tête est dans l'eau. Premier mouvement de crawl, les bras ca va, les jambes ca va mais je n'arrive pas à caler ma respiration.  J'essaie à deux temps, j'essaie à trois temps rien n'y fait. J'ai l'impression de suffoquer, je passe donc à la brasse au bout d'environ 200 mètres.

Le rythme est bon j'ai l'impression. ET du coup comme d'habitude je me retrouve seul, si bien qu'à la bouée des 1 km, je me remet à crawler avec succès, si ce n'est sur la direction.  Du coup, je crawle et de temps en temps je brasse pour me remettre dans la direction.

Je sors de l'eau, je regarde la montre je me suis tapé les 1 900 mètre en 43 minutes soit 7 minutes de mieux que mon record sur la distance en compétition et pourtant le regret de ne pas avoir crawler sur la totalité.

1er Objectif intermédiaire : Echec

Je finis 1569 ème à la suite de la natation

Je comprends pas ou je perds du temps mais ma transition dure 12 minutes, c'est quand même pas la pause pipi ...

 
Je pars à vélo relativement prudemment, et rapidement ma moyenne frôle rapidement les 30 km/h au moment ou j'atteint les 20 km de fait. Premier couac, j'ai oublié de mettre en route le compteur, il a démarré au bout de 2,5 km.
 
La première bosse est avalé sans trop de difficulté, je fais attention à bien boire et j'ai avalé mon premier gel au bout de 45 minutes.
 
Je double Jeremy avec qui je suis parti à la natation.
 
La moyenne a descendu légèrement mais sa redescend et elle remonte assez vite. J'aborde les 40 premier km à 27km/h de moyenne. Je sais que les difficultés sont devant. Les jambes tournent bien, J'ai reçu instruction de pas tourner à fonds pour justement bien abordés les difficulté.
 
J'ai zappé les ravitos, car j'ai ce qu'il faut, je m'alimente bien. Je dois dire qu'en plus des gels, j'ai pris un peu baton de berger sous forme apéritif, pour que ce soit petit et vite croqué.
 
Je suis content pour le moment je double plus que je me fais doublé sauf qu'il faut que je fasse un premier arrêt pipi :( et je revoit ceux que j'ai doublé me repasser devant.
 
Deuxième difficulté que j'avale sans trop de problème,  Je remarque rapidement que je suis un mauvais descendeur car je me fais reprendre par ceux que j'ai doublé.
 
Quelques crevaisons et les coureurs attendent le kit de réparation, je suis surpris j'ai pris de quoi me dépanner, j'hésite à m'arrêter mais j'ai peur de manquer ensuite (souvenir de mes 2 crevaisons de Chantilly).
 
Dans la seconde descente, doublé par une ambulance, un cycliste a tracé tout droit dans un virage.
 
 
 
Deuxième pause pipi, mais surtout chute éviter de justesse à cause d'une concurrente qui me pousse quasiment dans le fossé alors que je la double.
 
KM 70, la vrai difficulté commence et la bon ben on ralentit mais la progression se fait quand même.
 
On redescend maintenant sur Aix, je send quand même les kilomètres mais l'allure se maintient, j'aime pas trop l'arrivée sur Aix, j'ai l'impression qu'on fait tour et détour....
 
Une vitesse de 25,7 km/h.
 
Je finis 1548 ème. J'ai donc réussi a doubler un peu malgré les deux pauses techniques.
 
 
 
2ème Objectif Intermédiaire : Réussi.
 
J'arrive enfin à la T2, une transition qui se passe bien en  minute
 
Je pars en course avec une allure trop rapide : 1er kilomètre en 5m29, je visais 5m50. Je ralentis donc d'autant qu'il y a des sacrés. Je boucle la première boucle en 41 minutes ce qui me va assez bien.
 


 
Je commence donc mes calculs : Battre mon record est en bonne voie pour être battu, et mon objectif secret est atteignable. 
 
 
La deuxième boucle est un peu plus dure, mais pour le moment ca va jusqu'à la nouvelle pause pipi. Grr ça m'énerve... Je perds du temps.... et surtout je m'arrête et je sais que ca annonce d'autre marcher....
 
(avec ma petite femme)
 
Je finis la deuxième boucle en 45 minutes. L'allure a ralenti. L'objectif secret s'éloigne et devient difficile à atteindre.
 
Clément de l'équipe qui est là en spectateur me rebooste et me remet sur les rails
 
Je pense quand même à aux amis de mikhy , pour les dons à l'association c'est ici.
 
La troisième boucle est lancée. J'en profites pour dire au revoir aux bénévoles aux passages des ravitos.
J'arrive au troisième passage pour les choux et la je l'ai fait marré car je leur crie je veux un rouge.... et en plus je le loupe lol.
 
Je suis tellement bien que je prend même le risque de faire un petit saut
 
 
A partir de ce moment-là, je sais que la course est jouée et donc je décide d'accélérer et j'en ai encore sous le pied mais en même temps je savoure ce kilomètre.
Et voilà c'est la finish line, j'accélère encore....
 
 
 
 
Puis  l'arrivée c'est fini ! j'ai bouclé mon Ironman 70.3 d'Aix.
Je boucle la troisième boucle en 41 minutes et un dernier kilomètre en 5min au kilo :)
3 ème objectif intermédiaire : 2h07 : réussi !
 
 
Je remercie plein de monde : Toutes la Lemon Grass Triathlon Team qui m'ont encouragé pendant toute la CAP, mes amis qui sont descendu de Paris pour m'encourager, faire de photo et bien sûr ma petite femme qui m'a encouragé et qui supporte mes entrainements quotidien.
 
Mais les remerciements ne seraient pas complet si je ne remerciais pas les bénévoles au TOP et l'organisation.
 
 
Je finis en 6h34m35s. Un temps canon par rapport à mon record personnel puisque j'améliore de quasiment 16 minutes. J'ai aussi à réussi à gagner quelque place puisque je finis 1495 ème...
 
Il y a la bouteille à moitié pleine mais aussi à moitié vide, et là ben j'ai échoué, non pas échoué mais plutôt loupé mon objectif secret : 6h30. D'autant que mon dernier kilomètre montre que j'en ai encore sous le pied. Les pauses pipi me coutent chères finalement.
 
Attention, je vaux pas faire la fine bouche, je suis très content de cette course. D'autant que ma performance est meilleure même par rapport aux autres compétiteurs. J'ai l'habitude de finir dans les 20 derniers sur le Scratch. Et là, je fini 158 sur 211 pour ma catégorie d'âge, et 1495 sur 1792.


 
Voilà une vidéo de l'équipe :
 
 
Plus de 10 % des concurrents ont soit abandonnés soit n'ont pas pris le départ. Je trouve que çà fait beaucoup...

1 commentaire:

  1. Bravo ! Quand tu crawleras ca fera gagner plusieurs minutes car tu vas vite en brasse donc la propulsion est là. Si on rajoute la traction ce sera 36-38mn.

    Félicitations

    Thierry

    RépondreSupprimer