lundi 6 mars 2017

TEST : Compteur Bryton rider 100

A la recherche d'un compteur pour mon vélo afin d'éviter de regarder en permanence mon poignet, j'ai eut l'occasion de tester de compteur Bryton rider 100 c'est le plus petit de la gamme Bryton



Les fonctions proposées sont basiques mais toutes les indispensable sont là.

  • Vitesse actuelle km/h 
  • Fonctions éclairage
  • Cadence: évolutive 
  • Fonction temps: heure 
  • Dépense totale de calories

Il est intéressant de noter qu'on peut mettre deux profil de vélo comme par exemple VTT et vélo de course. J'avoue ne pas avoir tester cette fonctionnalité donc je ne sais pas comment ce traduit dans l'application.


Le GPS est trouvé pas trop rapidement mais cela reste dans le domaine du raisonnable, de manière générale en dessous de 2 minutes.

On mode start : le compteur ne démarre vraiment que lorsque le vélo est en mouvement. C'est pratique au départ. Pour un triathlon ne pas le mettre trop tôt sinon il démarre dans la transition. Pour ma part, je le démarre avant le début du triathlon pour qu'il trouve le GPS et je l'éteins ensuite. Pour peut que le vélo soit accessible.

Coté écran : Vous pouvez afficher jusqu'à 4 informations simultanément et ce de façon très lisible.



Une ceinture cardiaque peut être branché à l'appareil ainsi qu'un capteur de cadence

Synchronsation des datas : On peu synchroniser les informations de course via bluetooth. Toutefois si j'arrive bien à connecter le compteur à mon téléphone (Iphone ou Samsung), je n'ai jamais arrivé à synchroniser. Celle-ci ce lance mais n'aboutit jamais. Toutefois cela s'était avant, Bryton a lancé une nouvelle application qui nécessite un compte différent de celui de brytonsport.com et celui ci fonctionne.


Par contre au niveau du détail on reste sur sa faim :



Avec cette nouvelle application, elle semble resynchroniser l'ensemble de l'historique présent sur la compteur mais je ne sais pas ce qu'il en ait pour les sorties présentes uniquement sur brytonsport.com

Cette nouvelle apps est du reste bien plus "User Friendly" que l'ancienne application

Site Bryton : Il ne permet aucun suivi de l'activité c'est juste un empilage des courses que l'on arrive à voir via un copier coller même pas un synchronisation.


Le bryton 100 et le bryton 310 sont quasiment identique seule la taille de l'écran change.




Un syStème de fixation hyper simple :




L'autonomie tourne aux environs de 14H/15H.

Il est étanche et réponds à la nome IPX7 donc  le compteur est protégé contre les effets de l’immersion (jusqu’à 1 m).La pénétration d’eau en quantité nuisible ne sera pas possible lorsque l’équipement est immergé dans l’eau dans des conditions définies de pression et de temps (jusqu’à 1 m de submersion). Vous pouvez sortir par temps de plus sans problème.


Ce compteur me convient car j'utilise aussi la montre Garmin pour l'historique. Cela en fait juste un appareil de controle et pour 60 € ce n'est pas cher payé.

C'est le compteur que j'utilise les jours de Triathlon : quand j'entends les coureurs déplorer le vol de leur compteur. Avec, celui ci je risque peu.

2 commentaires:

  1. C'es ton compteur basique qui est pas mal pour les fonctions de base. Après certains n'ont pas la connectivité pour un capteur de puissance... et cela est gênant !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette présentation , la variante vélo/vvt n'as pas son utilité, le principal étant de connaître sa vitesse. Cela doit se jouer au niveau des calories brûlées.

    RépondreSupprimer