lundi 17 octobre 2016

Course : Semi Marathon de Disney

Au moment où j’ai appris le 1er Semi-Marathon de Disney, j’ai voulu le faire. Ensuite, j’ai vu que l'évènement était dirigé par l’Oncle Picsou, il n’était pas question que je mette 69 € pour un semi. Pratiquement, le prix ou j’ai payé le marathon de Paris l’an passé. J’avais donc décidé de faire l’impasse.


Mais parfois, la vie nous réserve des surprises, et pour reprendre l’expression populaire : le malheur des uns fait le bonheur des autres. Un ami, Mat, ne pouvait plus faire ce semi et m’a donc donné son dossard. Me voilà donc, avec un dossard pour Disney.


La première épreuve pour le semi de Disney, c’est le dossard. Il n’est vraiment pas pratique d’aller le chercher puisque c’est à Marne la Vallée qu’il faut se rendre. Et les conditions pour que quelqu’un le prenne à votre place sont assez tatillone, avec une décharge à signer.

Premier point : Si vous allez chercher votre dossard en voiture, eh bien, il faut payer le parking…. Car l’arena de Disney est dans le village….

J’ai quand même réussi à le faire retirer pour moi, ouf;

La deuxième épreuve pour le semi de Disney : c’est l’horaire de départ : 7h00, et oui avant l’ouverture du Parc. Et Disney ferme l’accès à l’Arena à 6h30. Quand on habite de l’autre côté de Paris, le réveil pique un peu. Et je dois dire qu’il pique d’autant plus les yeux, quand vous êtes comme moi à prendre une grosse marge (1h) au cas où… ça fait un lever très tôt.
Cette deuxième épreuve, j’ai même failli la louper je me suis lever en panique avec 30 minutes. Donc je suis parti rapidement et j’ai déjeuné dans la voiture.

Je suis arrivé dans les temps puisque j’avais rendez-vous à 6h00 et que je suis arrivé avec 10 minutes d’avance.
Il m’est arrivé une petite annecdocte car il fallait la encore passé au parking : J’arrive pour le semi à la caisse.
Moi : Bonjour je viens pour le semi
La caissière : Bonjour, Oui, vous avez votre convocation, votre dossard ?
Moi : Non, je récupère le tout à l’arena
La caissière : Alors cela fera 10 €, c’est moitié prix.
Moi : Ah bon, mais regardez ma tenue
La caissière : Désolé, sans justificatif…
Moi : Bon tenez voila ma carte
Et là le sort s’en mêle, ma CB ne passe pas sur sa machine, elle essaie sur la machine de sa voisine pareil.
La caissière : Bon ben cela sera gratuit, finalement.
Je retrouve Ericand à l’Arena, qui est accompagné de sa femme, qui sera chargé des photos. Elle ne cours pas le semi, mais a fait son premier 5 km la veille.
On se prépare rendez vous aux consignes très nombreuses pour éviter la foule et très bien organisé. Puis direction à la nuit dans le SAS de départ.
J’ai le SAS D, le dernier (Mat n’a pas rempli le temps estimé du semi), mais finalement je partirai dans le SAS B.


L’attente passe très vite, et nous n’avons pas trop froid. Tant mieux, j’ai tout oublié gant, poncho…
7 :15 on part…. C’est un départ à la Disney avec Mickey qui donne le départ de notre vague.
C’est assez surprenant dès le départ des coureurs marchent.  Ils sont venus comme beaucoup pour Disney.



La première partie du parcours est dans les parcs.  On prend notre temps, on pose pour les photographes. Cette partie de parcours est peu propice à la performance ne serais ce que par le parcours très biscornu.

La photo prête à confusion mais non je ne drague pas...


Le système de Photo pour le semi est très bon marché : il est de 40 € pour toutes les photos mais surtout vous pouvez inscrire 6 dossards pour ce prix. C’est imbattable, je trouve.


On se ballade donc dans les parcs sous les applaudissements d’un public limité : le personnel de Disney.  Limité mais très sympathique, si bien qu’assez souvent je l’arrangue pour lui rendre la pareil.


On fera les 6 premiers kilomètre à une moyenne de  sans compter les arrêts aux photos car ma montre s’arrête automatiquement.


Deux regrets sur cette première partie :
- On a voulu continuer la battle et nous avons fait l’arbre devant le château de la belle au bois dormant, et la photo devait être floue, car on ne l’a pas.
- On  n’a pas posé avec Dark Vador, à cause de la queue, on aurait dû.

A la fin de ces 7 premiers kilomètres à 6 :15 de moyennes, c’est la sortie des parcs, Eric me laisse partir devant mon rythme est trop élevé.  Je voudrais quand même glisser ma prépa marathon à l'occasion de cet évènement.
On se retrouvera 2km plus loin lors d’une pause technique (je ne fais pas de dessin). Puis je reprends mon rythme.


Le parcours est finalement pas si plat dans la campagne, avec de la relance à faire et avec un peu de vent de face.
Mais j’arrive à maintenir une allure qui me semble bonne sans trop peiner mais je ne veux pas me mettre dans le rouge ce semi, j’oscille entre 5m20 et 5m30.

Je finis en 2 :00 :13,  ma garmin donne un distance de 22,6 km. L’ensemble des personnes des coureurs avec qui je discute ont une distance supérieur de l’ordre de 300 à 500 m.

Je dois dire que l’organisation est impeccable avec des ravitos tous les 2,5 km. Un bémol par contre les sachets de fruits découpés, les coureurs ne savaient pas quoi en faire une fois avoir mangé le contenu.  Ils ne savent apparemment pas conservés leur détritus sans les jeter partout. C’est un peu navrant.

Pour cette première édition, Disney a eu de la chance avec le temps. C’est une course qu’il faut faire pour l’esprit Disney, le parcours initial (surtout les premiers 7km) n’est pas propice à la performance.

La médaille est impressionnante et estampillé « Inaugural », inutile de dire que je suis content de l’avoir.


Je remercie Mat pour le dossard qu’il m’a donné et j’espère avoir bien  porté les couleurs des amis de Mihky. J’ai pris un plaisir à courir et regardé les différents costumes.


Un grand bravo pour l'organisation qui a été au top pour une première édition.

4 commentaires:

  1. Et bien que de rebondissements pour ce semi!
    J'y suis passé par ce parc en juillet dernier, je vois le parcours que tu as fait du coup. ;-)
    Bonne fin de prépa pour New York!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yep, une bonne course d'entrainement, mais honnetement ca reste cher...

      Supprimer
  2. Merci pour ce reportage. Tu as decide de ta tenue pour ton marathon?

    RépondreSupprimer