jeudi 23 juin 2016

TEST : la Garmin 920 vu par The Crow


Voila 8 mois que j’ai la Garmin 920 XT. Il est peut-être temps de faire un bilan.




Pourquoi avoir choisi la 920XT ? Parce que je cherche une montre triathlon. Cette montre semble répondre au critère d’autonomie et de multisport demandé.

Pour l’essentiel j’ai fait le test de la montre sur la course à pied, mais sans négliger le vélo et la natation.

Le premier contact avec la montre est bon, je regrette toutefois qu’il n’y ait pas de chargeur mural pour ce prix. Le câble de rechargement est pratique et la montre s'y glisse naturellement.

La montre est régulièrement mis à jours. Les tests se sont arrêtés avec la version 7.10



Le paramétrage de la montre est rapide et se fait en 5 minutes ainsi que le couplage avec l’iPhone.  Eh oui c’est une montre connectée, cette connexion vous sert non seulement pour synchroniser vos activités mais également vous présentera les appels que vous recevez ainsi que les SMS et notification.
Cela fait peut-être gadget pour vous mais lorsque vous vous entrainez le midi sur l’heure de déjeuner c’est pratique pour savoir si l’appel est urgent… En Course, vous recevez les encouragements directement au poignet.
Mieux comme c’est une montre pour tous les jours, vous pourrez avoir votre téléphone en silencieux et savoir qu’on vous appelle même en étant éloigné du téléphone ni même dans la même pièce. Elle vous permettra même de compter le nombre de pas que vous effectuez. Elle est si légère que vous l’oublierez rapidement.
Comme tous les traqueurs d’acivité, il y a une certaine forme d’approximation... Le brossage de dents vous fera parcourir plusieurs dizaines de pas ! La 920 passe pas trop mal le test de la moto mais j’ai vu mieux : sur un trajet moto de 40 km, on franchi les 200 pas….

Faisant traqueur d’activité, elle analyse également votre sommeil pour peu que vous dormiez avant. Pas de déclenchement automatique, il faudra le matin indiquer sur l’appli smartphone les horaires de votre sommeil, c’est pas long mais c’est fastidieux, pour une analyse basique :

Passons maintenant au principal, on achète pas une 920 pour un traquer d’activité mais pour faire du sport. Il y a beaucoup moins de sport disponible que sur le Fénix 2 qui semblait vraiment être un record :
  • Course
  • Course en salle
  • Natation en piscine
  • Natation en eau vive
  • Vélo
La montre détecte donc votre activité sur un tapis de course, comme je n’ai pas de tapis je n’ai pu tester cette fonctionnalité.
Course
La montre trouve rapidement le satellite, il faut compter environ 30 sec. Et ce temps est constant, il ne se dégrade pas au fur à mesure …. Sur les 4 mois, je n'ai pas eu de perte de satellite comme j’avais pu connaître avec la Fenix 2.
La montre est entièrement personnalisable quant à son affichage de 1 à 4 informations à l’écran qui restent très lisibles. Vous pouvez mettre le fond noir ou fond blanc en fonction de vos préférences.
Il faut noter que l’allure instantanée s’incrémente de 5sec en 5sec. Pas de détail entre les deux mais aussi comme beaucoup de montres il lui faut le temps de calculer cette allure. Du reste elle vous donnera tous les kilomètres (ou +) en fonction de votre réglage avec la moyenne du dernier kilomètre parcouru au centième près.
Que pouvez-vous affichez : vitesse, allure, distance, fréquence cardiaque, cadences, calories…. Vous voyez pas mal de choses que personnellement je n’affiche pas, je regarde surtout ça après course. Mon écran favori : temps écoulé, allure instantanée, allure moyenne, distance parcourue.
Les entrainements simples (type fractionné) peuvent être programmés directement sur la montre tandis que les entrainements un peu plus compliqués doivent être programmés sur l’ordinateur puis synchronisés.


Pour ces entrainements, la fonction vibration est bien pratique même si j’aurais préféré que la vibration soit un peu plus forte, d’autant que le son n’est vraiment pas fort.
Pas de révolution sur la ceinture cardiaque, c’est la même que pour la Fenix 2 ou les autre Garmin (j’ai l’impression).  Elle est détectée rapidement par la montre. Donc pas plus désagréable en fait, parfois on envie quand même la Cardio TomTom, mais elle semble plus précise et c’est bien l’essentiel.
Coté Course : la montre fait donc le job (et à ce prix-là tant mieux).

Coté Vélo :
Comme je n’ai pas capteur supplémentaire, pas de chose à rajouter par rapport à la course.  J’hésite à acheter un support pour la mettre sur le vélo de façon à ne pas passer mon temps à essayer de lire la montre. Par contre la montre étant ANT+ elle se couple avec mon capteur de cadence incorporée dans mon vélo.

Les informations données sont équivalentes à la course à pied :

Coté natation
En piscine : Une fois avoir indiqué la longueur du bassin, la montre incrémente votre distance assez bien. Je dis assez bien car il y a un bémol. La montre reconnait la nage que vous pratiquez et s’en sert. Si bien que si vous faites un exercice de type éducatif comme juste du battement de pied, la montre est perdu et ne comptera pas la distance sur cet exercice.
Les données analysables sont le temps, la distance (c’est un minimum), la vitesse, le nombre de mouvements par longeur, le SWOLF.
Contrairement à la Polar V800, il n’y a pas de mesure de la fréquence cardiaque dans l’eau, c’est dû au choix de Garmin de rester avec la technologie ANT+
Les blancs dans le graphe ci dessous représente les éducatifs type battement crowl :

En eau libre : Pas de secret si vous faites du crawl pas de soucis. Par contre la brasse, la montre passant sa vie sous la surface de l'eau elle ne capte pas le GPS. Voila mon dernier Triathlon de Paris. Le parcours aurait du être sur la totalité du plan d'eau en remontant, l'arrivée étant symbolisée par le carré rouge. Je n'ai que le départ :





La synchronisation avec le smartphone se fait facilement, il suffit d’ouvrir l’application Garmin Connect et elle se lance directement. Ce qui évite finalement de passer sur l’ordinateur. Mais attention, l’ordi reste obligatoire pour recharger (sauf si vous faites l’achat d’un adaptateur mural) mais aussi pour synchroniser vos entrainements complexes.
Vous pourrez aussi avoir pas mal d’informations sur le smartphone mais beaucoup moins complet que sur le site. Vous pouvez même suivre l’usure de votre matéiel et savoir combien de km vous avez fait avec telle ou telle paire de running.
Et l'autonomie me direz-vous (car c’est aussi le nerf de la guerre) ? Pour ce qui est des ultras, il faut d’abord savoir que vous pouvez jouer aved différents régalges comme le traqueur d'activité ou les notifications, sans forcément réduire sur la fréquence de consultation du GPS.
Pour ma part avec le traqueur d’activité et les notification d’activés je tiens environ 1 semaine avec 3h de natation, et 4h de CAP et il reste environ 25 %, Vous l’aurez compris il vaut mieux désactiver le traqueur d’activité si vous partez pour un Ultra ou un IronMan.

S.A.V.
Je suis quasiment un habitué : j'ai eutquelques interventions avec  SAV dont deux sont plus des demandes de renseignements.
  • Echange Standart de la montre : Garmin ayant détecté des anomalies sur certaines séries, les montres ont fait l’objet d’un rappel pour être échangées. J’aime cette pro-activité, par contre j’ai moins aimé les 3 semaines sans montre car il n’y avait plus de stock. Ils auraient pu assurer un peu.
  • Relevé natation incomplet : des blancs apparaissent lors de mes séances. C’est en fait normal car cela apparait quand je fais pas de nages pures mais des éducatifs comme juste battement de jambes.
  • Erruption cutanée : celui-ci est en cours. Je suis peut être maudit mais je fais une allergie cutanée à la montre. Pour être sûr j’ai changé de poignet et l’éruption à changer de poignet, là je suis en contact avec le support de Garmin pour voir ce qu’il peuvent faire…. et oui je suis allergique à la 920. Un passage chez le dermatho, pour soigner correctement cette erruption.  J'ai changé de 920 et l'erruption n'est pas revenu.


Il faut noter que le support Web par mail ne sert à rien on reçoit toujours la même réponse au bout de deux jours : « Afin d'obtenir plus d'information au sujet du problème rencontré, veuillez contacter notre support technique à ce numéro : 01 55 69 33 99. Nous sommes disponible du lundi au vendredi de 9h à 17h. ».

Le dernier problème que j'ai eut avec la 920 XT, c'est la veille d'une compétition (le triathlon de Deauville), la montre se bloquait à l'allumage et n'allait pas au bout de la séquence de démaarage si bien qu'elle était inutilisable. Le support Garmin m'a fait un  échange mais bon après la compétition....

Garmin Connect
Le site est plus que complet. Vous avez un maximum de statistiques, à tel point que vous n’exploitez pas tout.  Je pense qu’avec un Coach, il a de quoi vous faire changer petit à petit votre foulée pour gagner en autonomie.
Il vous permet aussi de préparer vos équipements un peu plus complexes :

Vous avez un petit espace communautaire qui vous permet de savoir les performances de vos amis et de vous comparez à leur activité. Attention, la comparaison s’arrête à la distance pas d’analyse de la performance.


Il y a aussi pas mal de possibilités pour avoir des statistiques sur des périodes données :

Par contre, un module ne fonctionne pas celui des programmes, enfin pour moi. En effet, quelles que soient les options choisies, il ne trouve aucun programme d’entrainement c’est dommage…

Vous pouvez même suivre le kilométrage effectué avec vos paires de running :



Conclusion
Car il faut bien conclure ! La Garmin 920 XT est une belle montre aux très bonnes performances en relation avec son prix qui n’est pas donné. Je n’ai pu la mettre en défaut pour la CAP et le vélo, alors que la mesure des distances de natation est perfectible à mon avis.
Coté solidité, elle semble solide. Je trouve toutefois que le verre se raye un peu trop facilement si je compare à ma Polar RC3.
Est-ce que je la conseillerais ? OUI si vous faites d’autres sports que la CAP comme le triathlon vous exploiterez l’ensemble des capacités de cette montre.
Vais-je la garder ? Pas sur, la 735 XT me fait de l'oeil

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !
(Ça ne vous fera pas courir plus vite mais ça pourra faire des heureux -euses !)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire