vendredi 29 janvier 2016

Test du Casque Artic P235BT par The Crow

On m’a proposé de testé ce casque pour le sport. Bien sr j’ai accepté, cela ne se refuse pas quand on aime tester de nouveaux équipements. J’ai donc testé le casque Artic qui répond au doux nom de P235BT.

Première impression, le packaging est réduit au minimum et bio dégradable (+1), il est en effet en carton, bien loin des emballages en plastique rigide avec lequel on se bat pour l’ouvrir.



Le couplage avec l’Iphone se fait sans aucun problème, j’ai même couplé avec le PC, car il peut servir aussi pour les conférences  téléphoniques puisqu’il est équipé d’un micro. Mes interlocuteurs m’ont  signalé que la conversation était correcte avec, que cela soit avec l’iphone (dehors) ou avec le PC.


Coté autonomie,
L’autonomie est impressionnante  plus de 10h (20 annoncée par le constructeur Artic)


Coté confort 
 J’ai trouvé que les coussinets étaient bien agréables, mais qu’ils étaient trempés en fin de séance .  et là je dis pas glop
Le casque est pliable ce qui permet de le ranger dans un minimum de place. Ce qui pourrait constituer un avantage se transforme en inconvénient . Car en étant pliable, il devient non réglable. C’est donc assez gênant pendant la course,  en tout cas moi, j’avais toujours l’impression que le cas que n’allait pas tenir même si dans les faits il ne bougeait presque pas.
Il me fait mal sur le dessus des oreilles, on a pas tous la même morphologie mais cela mérite d’être signalé.
Les boutons répondent mal.

Coté son
Le sons est correct sans plus mais franchement pour le prix ca va. Pas métallique, je dirais peu être qu’il lui manque  un peu dans les  basses

Coté prix 
Le casque est plutôt bon marché on le trouve à  25,99 sur le site d’Amazon.



En conclusion, je dirais donc un casque sympa mais largement perfectible. Mais pour moi, ce qui est rédhibitoire : ce sont les coussinets humides en fin de séance, cela me ramène directement vers des casques de type intra oriculaire. Le prix c’est bien mais il ne faut pas tout sacrifier. En gros, j’achète pas  même à ce prix-là.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire