jeudi 19 juillet 2012

Free porte plainte

pour concurrence déloyale contre SFR considérant que les subventions des appareils téléphoniques s'apparentait en fais à un crédit à la consommation puisque le client payait en quelque sorte le téléphone dans une partie son abonnement. Le taux serait de plus de 300 % selon l'abonnement et la contrainte de durée de 12 ou 24 mois.

On imagine que l'accord d'itinérance rend pour le moment caduque ce genre d'attaque contre Orange, mais Bouygues Télécom ne semble pour le moment pas dans la visée de Xaviel Niel mais cela ne saurait tarder....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire